Revue de Presse

https://www.lanouvellerepublique.fr/tours/installer-le-repair-cafe-c-est-du-boulot

Installer le Repair Café, c’est du boulot !

Quand on parle du Repair Café, on y évoque le public, soucieux de réparer ses appareils en panne, et les bénévoles qui mettent tout en œuvre pour un fonctionnement au top.
Mais qu’en est-il des coulisses, de tout ce qu’on ne voit pas : l’installation, la préparation, la mise au point du wifi, l’intendance ?
Samedi 18 janvier, c’est la Maison de la solidarité qui est demandeuse du Repair Café. Le public n’arrivera qu’à 14 h. Et, pourtant, c’est depuis tôt le matin que les bénévoles s’activent.
Julien, administrateur et référent du secteur informatique, est debout depuis 6 h. « Je n’aurai fini qu’à 22 h, le temps de tout ranger. C’est seize heures de boulot pour trois heures d’accueil ! ».
Il sait de quoi il parle, lui qui a co-fondé le Repair Café, très récemment devenu association, fin 2019 : « Je suis dans le noyau dur depuis le début. Nous sommes extrêmement sollicités. L’agenda 2020 est plein. Notre ADN a évolué : désormais, à l’aspect environnemental, s’est ajoutée la proximité. On n’hésite pas à se déplacer en dehors de l’agglomération, à collaborer avec d’autres structures et à ajouter des animations en parallèle. C’est ça notre force : le Repair Café de Tours est un exemple pour les autres. »

Soixante-dix bénévoles

Que des passionnés chez les bénévoles ! Il faut bien cela pour accepter tant de dévouement. Nil, le plus jeune, a 11 ans, le doyen presque 90.
Antoine Després, président du Repair Café, est en constante recherche de bénévoles : « On tourne à 70, on est une trentaine pour chaque Repair Café. »
Éric, 17 ans, et Adrien, 15 ans, en font partie : « On manque encore d’expérience mais l’électronique fait partie de notre projet futur. »
« S’il fut un temps où l’on recherchait un local, on a maintenant opté pour l’itinérance », commence le président, avant d’être appelé à l’aide pour des branchements.
14 h : l’installation a prouvé son efficacité. La file d’attente s’allonge. Fers à repasser, ordinateurs, cafetières vont bientôt retrouver une nouvelle jeunesse.